Home Figures Serigne Samba Ngoty LO: la discrétion à l’état pur

Serigne Samba Ngoty LO: la discrétion à l’état pur

524
0

Les disciples méconnus du Maître Seydi Hadji Malick Sy : Serigne Samba Ngoty LO La discrétion à l’état pur

Serigne Samba Ngoty Lo est né en 1878 dans le village de Bayakh, il est le fils de Mbeurgou Seynabou. Durant son enfance il partit étudier le Coran dans un village denommé Ndaam Gotte auprès de Serigne Lo dans la région de Louga jusqu’à mémorisation complète du livre sacré. Après son apprentissage du Saint Coran, il retourna dans son village de Bayakh avant d’aller dans le village de Ndaam qui partage la route avec Bayakh auprès de son oncle Madiakhaté Lo, il y resta jusqu’au jour où il se décide d’aller étudier les sciences Islamiques.
Serigne Samba Ngoty Lo fit un séjour dans le Mbackol auprès de l’un des plus grands érudits du Sénégal notamment le Cadi Madiakhaté Kala pour y apprendre la grammaire Arabe. Il avait dans ses bagages des disciples à qui il apprenait le Coran, après le Mbackol il se dirigea vers Médina Beye à côté de Fass Boye, dans ce village on voulut le retenir compte tenu de son degré d’érudition en lui donnant une épouse. Il allât se rendre dans le village de Thiary Mbaor où il avait un parent. Après ce village il arriva à Bandegne, il allât voir le chef du village qui l’interrogea sur les raisons de sa venue, Serigne Samba Ngoty Lo lui fait savoir qu’il était là uniquement dans le but de distiller et de partager les connaissances qu’il avait acquise.

C’est ainsi qu’il resta dans le village de Bandegne pendant 14 ans pour y enseigner et ouvrir une école Coranique. Parmi les disciples de Serigne Samba Ngoty Lo il y avait Serigne Hady Diop de Louga, Serigne Ndaam Asta Lo de Ndaam qui a le plus duré à ses côtés, Alaji Ngom et Iba Ngom fils du grand savant Mame Rawane Ngom ont appris aux côtés de Serigne Samba Ngoty Lo, de même que Serigne Abass Sall fils du savant serigne Mayoro Sall est passé faire une formation auprès du Saint homme.
Serigne Samba Ngoty Lo aimait rester caché, sa discrétion légendaire fait qu’il est aujourd’hui méconnu alors que c’est l’un des plus grands savants de ce pays. C’est d’ailleurs lui qui avait prié le Créateur de le laisser caché, inconnu du grand public, sa prière est visiblement exaucée aujourd’hui.
Même ces fils refusaient de relater son histoire pour respecter la décision de leur père qui souhaitait être inconnu. C’est lui qui pria aussi pour Moustapha Cissé ancien ministre originaire de Louga homonyme du député Moustapha Cissé Lo et le docteur Paul Ndiaye. Serigne Samba Ngoty Lo l’un des plus grands grammairiens du Sénégal et était doté d’une grande puissance ésotérique.

C’est à travers un songe que Samba Ngoty Lo a vu le Maître Seydi Hadji Malick placer son parapluie au dessus de sa tête, c’est là qu’il compris qu’il avait trouvait le Maître spirituel qu’il lui fallait.
Mbeurgou Seynabou le père de Samba Ngoty Lo partageait la même école avec Mame Ousmane Sy le père du Maître Seydi Hadji Malick, l’on raconte que c’est grâce à lui que le Maître Seydi Hadji Malick est venu à Bayakh.
Lorsque Mbeurgou Seynabou aperçu la silhouette du Maître il se dit dans sa tête : « Si Ousmane Sy était toujours en vie, alors je dirais que c’est l’homme que j’aperçois là-bas. »
Dès qu’il vit le Maître Seydi Hadji Malick, il lui dit : « C’est bien toi le fils de Ousmane ? » Le Maître répondis par l’affirmative. Après les études du Maître à Keur Codé Alassane, c’est Mbeurgou Seynabou qui lui recommanda d’aller à Saint Louis pour continuer ses études.
C’est à son retour de Saint Louis qu’il est venu voir Mbeurgou Seynabou malheureusement ce dernier quitta ce bas monde entre temps, le Maître Seydi Hadji Malick demanda s’il avait laissé de la famille et on lui dis qu’il avais un fils du nom de Samba Ngoty Lo et le Maître demanda à le voir. À Saint Louis Serigne Samba Ngoty Lo alla rendre visite assez souvent au Maître Seydi Hadji Malick jusqu’à tisser une relation solide. C’est à la suite de cela que Serigne Samba Ngoty Lo a rejoins l’élite de l’université de Ndiarndé former par le Maître en personne. À la fin de sa formation le Maître lui décerna une Ijaza (certification) lui permettant de répandre l’islam et la Tariqa Tijane dans sa contrée.

Serigne Samba Ngoty Lo fonda le village Bandègne Fass. C’est lors d’un voyage auprès du Maître Seydi Hadji Malick accompagné du sage Mambaye Boye de Fass Boye que le Maître leur donna le nom de Fass pour le village.
Après le rappel à Dieu du Maître Seydi Hadji Malick, Serigne Samba Ngoty Lo tissa une solide relation avec le Maître Serigne Babacar Sy. L’on raconte que Serigne Samba Ngoty Lo était tellement proche du Maître Serigne Babacar Sy qu’il fait partie des dernières personnes à être reçu par lui avant son rappel à Dieu.
Serigne Samba Ngoty Lo fût rappelé à Dieu en 1966. Jusqu’à aujourd’hui les Daaras qu’il avait implanté subsistent et le nombre de disciples qui y étudient à quadrupler.
Le dernier fils de Serigne Samba Ngoty Lo en l’occurrence Serigne Bassirou Lo fût intronisé Grand Serigne de Louga par le gouverneur Alioune Badara Mbengue à l’âge de 93 ans.

Par Alphahim Mayoro