Home islam Emigration clandestine: quand Serigne Cheikh Tidiane SY exhortait la jeunesse sénégalaise

Emigration clandestine: quand Serigne Cheikh Tidiane SY exhortait la jeunesse sénégalaise

2411
0

Devant le triste et pénible spectacle des morts en mer sur le chemin de l’Europe Serigne Cheikh Ahmed Tidiane SY (rta) exhortait la jeunesse sénégalaise ce qui suit:

1. « O Sénégal, tu as versé de chaudes larmes parce que ta jeunesse adopte une conduite qui afflige !

2. Oui, tu as pleuré. Je vois bien que tu dois pleurer. Même la plupart des gens sages ont pleuré !

3. La jeunesse de ton pays se livre à des activités qui ne rapportent jamais que des éloges (immérités) !

4. Voici une critique que lui adresse la langue d’un penseur absolument sincère !

5. Que peut-on espérer de la jeunesse si elle ne cherche plus à cueillir les fruits de l’instruction, cette meilleure cueillette ?

6. Que peut-on donc espérer de la jeunesse si elle ne s’emploie pas à accueillir de quoi satisfaire convenablement (demain) les besoins (de la Nation) ?

7. Faire le beau est un vice qui court les rues en ce moment. Cela n’engendre que la pauvreté, or la misère est la pire des épreuves et le plus atroce des fléaux !

8. L’attachement aux traditions ancestrales a des limites ; en tout cas, c’est ainsi que le voient les êtres lucides et clairvoyants !

9. Se balader sans but fixe n’apporte de vrai profit qu’aux individus nuisibles et dangereux.

10. Il ne profite qu’à ceux qui médisent de Samba ou de Demba, ainsi qu’à ceux dont le seul métier est d’adresser d’acerbes critiques et méchantes satires à l’homme de Dieu !

11. (Aujourd’hui), le culte rendu à Dieu, le Bienfaisant, se fait sans purification (du corps, ni du cœur), c’est une pure ostentation !

12. Qu’ils soient damnés ceux qui laissent libre cours à leurs propos (venimeux) contre l’homme de bien afin d’obtenir, par leurs mensonges, de substantielles récompenses !

13. Qu’ils soient (aussi) damnés ceux qui se livre à l’espionnage, à l’affabulation, à la calomnie et à la délation parmi les hommes !

14. Qu’ils soient (enfin) damnés qui lancent des titres infamie ! Car se déshonorer réciproquement est une calamité, surtout quand on se traite de tous les noms lors d’une dispute.

15. La vie est brève. Elle ressemble à un regard furtif que jette derrière soi celui qui veut voir plus clair !

16. Ta journée est trop courte pour te suffire à l’organiser comme il te sied. A cause de cette brièveté, tout est bien limité !

17. Cherche-toi une voix de ton choix. Inventes ta méthode une bonne fois pour toute !

18. Si tu veux agir pendant la journée, exaltes ton seigneur, source de toute richesse !

19. Ne passes ton heureuse de journée à ne faire que des tournées et des va-et-vient continus !

20. Ne passes pas à fouiller dans les affaires de Samba ou Demba, ni à fureter dans les actes et des listes de noms (de personnages à voir) !

21. Ne la passes pas à encenser celui-ci, ni à stigmatiser celui-là, ni à répandre des propos malveillants sur des personnes distinguées et supérieures !

22. Méfies – toi de la fréquentation de ces vicieux dont la conduite est de jeter toutes sortes de semences de perditions !

23. Ce sont des gens dont l’esprit est incapable de fournir toutes pensées saines et pures et dont le cœur est vide (de tout noble sentiment).

24. Ce sont des individus qui prennent toute marque de tendresse pour un moyen de domination et qui considèrent la perplexité comme la haine.

25. Ce sont des individus qui se vantent dans l’impiété ; or la récompense que notre Seigneur réserve aux impies sera la dureté, un accueil glacial !

26. Leurs traits caractéristiques, c’est d’étaler toujours un large sourire pour se moquer des personnes polies et magnanimes !

27. Ils haussent les épaules en se dandinant comme des paons dans les prairies ! Ils se pavanent dans des costumes tous chamarrés de couleurs.

28. Ils colportent, ils échangent des propos partout où ils sont ! Ils s’interrogent sur la question de savoir qui était le pire des prophètes !

29. Ami, les fuir, t’isoler d’eux, c’est ton bonheur, or le bonheur de l’Homme, c’est le meilleur don (qu’on puisse avoir).

30. Après l’instruction, exerce un métier, évolue à l’instar des intellectuels (progressistes) et des philosophes (éclairées) !

31. Fuis l’immobilisme, car il est source d’avilissement, de la même façon que la stagnation détériore et pollue l’eau !

32. Sois prêt à commander ou consulter ta conscience ; abstiens toi de toute manière de faire pour éviter des disputes !

33. Reconnais le fond des choses, car c’est par l’examen approfondi que les savants dominent la matière !

34. O Jeune Homme ! Voilà les conseils qu’un ami sincère te dispense. Suis-les donc et c’est un tort de ne pas écouter de bon conseil !

Texte traduit de l’Arabe par le Professeur Amar SAMB