Home islam Tabaski: Règles d’immolation (selon la sounna)

Tabaski: Règles d’immolation (selon la sounna)

1827
0

– Effectuer l’immolation chez soi (dans sa propre maison) en présence

des membres de sa famille (le Prophète avait invité sa fille Fatimata à venir assister au sacrifice de son mouton et lui a fait savoir que ses fautes seront pardonnées dès que la 1ère goutte de sang gicle de la veine de l’animal).

– Immoler soi-même.

– Faire face ce faisant à l’Est (dioublou pinkou).

– Le mouton doit être orienté vers l’est également.

– Couper la trachée artère ainsi que les 2 veines jugulaires (boli gui ak niaari siddiite yi ko sekh).

– S’arrêter dès que ces éléments sont sectionnés.

– Ne pas détacher donc la tête du corps.

– Ne pas casser la colonne cervicale (l’os au niveau du cou) non plus.

– Laisser « refroidir » le mouton ; ne pas commencer le dépeçage alors qu’il est encore tout chaud.

– Ne pas le « secouer » ; il doit refroidir tout seul (Boul ko yeungeul ; Boul ko geusseum).

– Ne pas l’étrangler ; « Boul ko ndiate ».

– Le couteau doit être bien aiguisé.

– On doit faire de sorte que le mouton ne voit pas le couteau ; de même que les autres moutons qui attendent (s’il y en a d’autres).

– Lui donner à boire avant de l’immoler.

– Ne pas le brusquer ni le brutaliser lorsqu’on l’amène vers le lieu d’immolation : le traiter avec délicatesse.

– Le coucher par terre avec le maximum de précaution, de douceur ; encore une fois éviter de le brutaliser.

– Diligenter l’immolation ; ne surtout pas faire « traîner » le couteau.

– Après l’immolation faire 2 rakas (dioulik yoor – yoor) et adresser ses demandes à Dieu ; ces vœux seront exaucés incha Allah.
source:http://www.daaraserignemordiop.net