Home Tidjaniyya Droits et Devoirs du Disciple Tidjane 1er partie

Droits et Devoirs du Disciple Tidjane 1er partie

1586
0

Tout disciple affilié à la Tarikha doit :

1) Avoir des égards envers le Maître et du respect pour ceux qui se rattachent à lui par Main Framée ou voie spirituelle.

2) Accepter ses directives et s’y conformer.

3) Lui vouer attachement et amour toute sa vie, l’amour étant le trait d’union entre le Maître et le disciple.

4) Respecter la doctrine de la Tarikha consignée dans les ouvrages qui nous sont parvenus tels que : «Jawâhir-al Maâni», «Ar-Rimâh», «Kasf-al Hijâb » , «Ad-Durrat-al-kharida» «Munyat-al-Murid», «Fakihat-at-Tullâb» «Bugyat-al-Mustafid», etc, ainsi que dans les Recommandations du Maître, qui sont formelles en la matière, pour des gens qui jouissent d’une vision saine des choses et dont Dieu a dilaté les poitrines et éclairé les cœurs par les lumières de la Foi, l’amour sincère et une réelle affiliation au Maître -Que Dieu l’agrée-, conformément aux propos de Dieu -qu’Il soit exalté- : «Telle est ma Voie, J’appelle à Dieu, moi ainsi que ceux qui me suivent ».  Si toute prétention requiert une preuve qui la fonde et une référence qui l’appuie, la meilleure preuve de la sincérité du disciple dans l’attachement qu’Il voue à son Maître est de se conformer à ses directives, et rester à l’écart de ses interdits, d’aimer sa famille, ses califes, ses Main Frames, ainsi que l’ensemble des musulmans tel que nous l’a demandé le Maître -Que Dieu l’ agrée -dans ses inestimables épîtres, instructions et recommandations qui confèrent sans doute à quiconque s’y attache et les met en pratique, le salut éternel, ainsi que l’accomplissement de ses vœux : «Appelle à la Voie de Ton Seigneur par la- sagesse et la bonne exhortation». Tout ceci devra se faire dans le seul dessein de plaire à Dieu et non dans un but autre à viser, ici-bas, ou pour complaire aux gens, à l’exclusion de la recherche de l’agrément de Dieu, car «Dieu et Son Envoyé méritent qu’on recherche leur agrément plus que quiconque,  si vraiment nous sommes  croyants».