Home Figures SEYID CHEIKH AHMED TIDIANE SY AL MAKTOUM « LE PLUS INCONNU DES...

SEYID CHEIKH AHMED TIDIANE SY AL MAKTOUM « LE PLUS INCONNU DES PLUS CONNUS »

2860
0

L’entreprise consistant à écrire sur Seyid Cheikh Ahmed Tidiane SY est d’emblée laborieuse voire périlleuse puisqu’elle est comparable à celle de vouloir percer les mystères de l’océan. Mieux, il serait même assimilable à la volonté d’exposer sur quelques pages et en peu de mots le contenu d’une bibliothèque digne de ce nom. De telles opérations seraient vaines et c’est pour cela qu’il imprime d’essayer de tirer la substance et la quintessence de cet océan et de cette bibliothèque que symbolise le sujet du propos : Seyid Cheikh Ahmed Tidiane SY. Se fondant sur des faits historiquement avérés et des circonstances effectivement vécues, le récit qui suit sera, certainement, instructif et bénéfique pour la société toute entière.

Le Khalife Général des Tidianes, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane SY, est une personne renfermant plusieurs personnalités. Il est à la fois le condensé d’une théorie livres que de plusieurs pensées doctrinales de tout genre et l’exaltation des leçons de la vie  pratique. Loin d’être fortuit, ce trait de caractère est la résultante de l’option qu’il s’est fixé en voulant, et le faisant, avoir comme seul et unique exemple, son défunt père Serigne Babacar SY. Et le voilà qui le confirme en ces termes : « Notre Aboubacar, bien qu’étant dans sa tombe, demeure notre guide et Cheikh jusqu’à la fin du monde ».

« Hormis lui, à qui d’autre je m’adresse ?  Si ce n’est Lui Aboubacar, à qui je me réfère ? ».

« Oh ! Toi l’oiseau symbole de l’amour que je porte en Serigne Babacar, je t’offre l’espace atmosphérique de mon cœur, déposes-y tes œufs ou promènes-y tes poussins ».

Ailleurs, il dira avec emphase : « Ma plus grande fierté, mon immense honneur est d’être né dans la confrérie de Seyid Cheikh Ahmed Tidiani Chérif. D’ailleurs, mon nom émane de sa recommandation, et pour cela, je remercie et exalte celui qui l’a exécutée en priant le Tout-Puissant de le rétribuer ».

Dès sa tendre enfance, Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY s’est fait remarquer par son intelligence pénétrante, sa pensée vive, ses réflexions pointues, son comportement exemplaire et son courage dans ses prises de décisions devant les événements de l’heure.

Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY (le Khalife) bénéficie d’un amour incommensurable de la société Sénégalaise, ce qui lui vaut une immense influence qui rejaillit dans des domaines aussi riches que variés.Ce qui imprime à cerner toutes les facettes de sa personnalité.

La Personnalité scientifique de Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY

Avant d’entamer la voie de la recherche du savoir et de la culture universelle, Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY était déjà bien armé par sa maitrise de la science religieuse avec des connaissances solides sur le droit islamique, la langue Arabe et ses corollaires. Cette érudition est la résultante de son environnement familial et l’empreinte sur lui d’un patriarche, El hadji Malick SY, qui était un distingué savant dans le droit Musulman, un émérite homme de lettres (Poète) et un brillant philosophe.

Etant passé entre les mains de génies et d’Oulémas distingués, tous formés par Seydi EL Hadji Malick SY (RTA) comme son illustre père Serigne Babacar SY, Cheikh Ndiaye Mabèye, Seydi Chaybatou FALL, Seydi Alioune GUEYE et El Hadji Abdoul Aziz SY Dabakh qui a façonné sa diction en Arabe, Cheikh Ahmed Tidiane SY ne pouvait être que celui qu’il est devenu. Par sa magnanimité et sa ténacité, il a pu fructifier tout cet immense legs et c’est ainsi qu’il est devenu un homme d’ouverture maitrisant parfaitement l’arabe, sa première langue d’étude, et le français la langue officielle du pays.

La preuve de la maitrise de la lettre arabe est avérée dans son ouvrage intitulé : « Arkanour – rawsikh li ab naa il machyikh », ou encore dans le livre sur la vie de son grand – père Cheikh El Hadji Malick SY « Madjhoul loul oummah as sénégaliah »,

l’inconnu de la nation Sénégalaise. On voit d’emblée le lien ténu entre cet ouvrage et l’article-ci.

Pour la langue française, ses conférences publiques sur « L’islam et la négritude » et « L’islam et le monde » ont montré que bien étant autodidacte en la matière, l’actuel Khalif des tidianes manie la langue de Molière à l’instar des académiciens.  Quiconque a la chance de lire ses œuvres poétiques, philosophiques, sociologiques, éducatives, mystiques (Soufis), politiques, artistiques (les beaux arts), biologiques et géologiques se rendrait compte que Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY a abordé tous les sujets utiles aux étudiants et chercheurs.

Les traces de sa plume montrent, en plus d’une orientation foncièrement divine, qu’il est humainement doué. Les vers qui suivent en sont l’illustration parfaite : « Oh ! meilleure des iles, combien est élevée ton existence dans le cœur de tout historien qui t’aime et qui fait le tour de ton espace ».

« Ah ! Bravo les ancêtres qui ont construit ces chefs-d’œuvre par lesquels reflète la noblesse immortelle ».

« Ils t’ont laissé jeune comme une étoile de l’art. Tu respectes ceux qui t’adorent ».

« Ils ont fait de toi le musée de leur honneur à leurs yeux et t’ont vu comme les iles des astres dans le ciel ».

Nous voyons là, Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY déplorant la façon dont le Président Aldo Moro a été assassiné de manière gratuite.

« Oh ! Les annonceurs du décès de la tranquillité à Rome ce matin ! Laissez-nous pleurer Aldo Moro tout le temps ».

« Les applaudissements du peuple et de ses dirigeants sont des épiphénomènes dans notre monde ici-bas »

« Ils l’ont séquestré sauvagement et vaillamment. Est-ce-qu’ils l’ont vu un jour contrarié l’ordre public ?»

« Ils l’ont tué noble et héros marchant sur sa ligne motrice ».

« Pour quelle raison ils l’ont éloigné du pouvoir ? Simplement, ils sont des sauvages par leur acte ».

« Moro ne meurt pas avec la mort de son corps. Là où il est enterré, le bonheur l’entoure de tout bord ».

« Mais c’est vous qui êtes les morts par les courroux de vos cœurs ».

« Si quelqu’un meurt comme un chien, on pourrait dire qu’un chien est mort ».

« Vous avez ignoré la valeur de l’homme pour mériter un digne avenir ».

« Vous avez anéanti meilleur que vous, vous êtes engloutis par la duperie ».

« Est-ce au nom de la vérité que vous l’avez violenté ? Sans doute il était pour vous une lumière éblouissante qui vous montrait le chemin de la vérité ».

« Oh ! Allah de Mouhamed (PSL), Allah de Jésus Christ, arrose-le de pardons et accorde-lui Ta bénédiction »

« Envoie, mon Dieu, aux troupes rouges le feu de Zamharire dans lequel ils séjourneront ». « Que le Peuple et ses dignitaires soient son Khalife, car eux seuls sont dignes de l’être »

Dans ce poème, on peut remarquer que Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY est un poète incontestable (homme de lettres) et qu’il a une manière singulière d’analyser les événements du monde. En plus, il est un penseur spécialiste des problèmes d’Etat.

La Personnalité Politique de Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY

Serigne Cheikh est doté d’une très grande expérience politique pouvant servir à tous ceux qui veulent changer les sociétés humaines.

Il avait créé son parti politique dénommé « Parti de La Solidarité Sénégalaise (PSS), ce qui pour lui, était à la fois une façon de montrer que : La religion et le patriotisme sortent d’une même couveuse. Le religieux Sénégalais doit pouvoir apporter sa participation aux changements de la cité pour asseoir le meilleur.

Le premier acte politique d’envergure posé par Serigne Cheikh était en 1958 lors de la visite historique du Général De Gaulle au Sénégal. C’était l’époque de la création de la communauté Franco-africaine. Après le référendum sur le Oui avec la communauté et le Non pour l’Indépendance.

Avec courage ,Serigne Cheikh avait affirmé publiquement dans une conférence organisée à Thiès qu’il allait voter Oui. C’est d’ailleurs le même sentiment qu’ont adopté Serigne Falilou Mbacké et Cheikh Ibrahima NIASS.C’est à partir delà que Serigne Cheikh s’était engagé dans la politique et créa son parti (PSS) qui restera mentionner dans l’histoire politique du Sénégal comme premier parti politique initié par un chef religieux sénégalais. Cette bravoure de se jeter dans la marre des crocodiles politiques est exaltée par son poème qu’il a composé en prison. Céans, il avait lancé deux alertes : Une adressée aux chefs religieux, une autre à l’Etat. A l’endroit des religieux il dit : « Oh ! Sieurs de l’Islam, étoiles des populations, combien l’Islam est sublime si on ne l’achète pas ! »

Plus loin, il rajoute : « Levez–vous, vous guides de notre religion, réveillez-vous et cessez les deals, les tiraillements et la course vers la fortune ». « Quant à moi, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane SY, je resterai toujours debout avec mon épée pour défendre la religion d’où que viennent les détracteurs jusqu’à mon dernier souffle ».

Serigne Cheikh avait donné des orientations politiques et religieuses aux différents gouvernements et hommes politiques. Sur ce point, c’est lui qui a ouvert la voie aux religieux-politiciens.

La Personnalité Philosophique de Seydi Cheikh Ahmed Tidiane SY

Serigne Cheikh est connu par sa dimension d’homme pétri de pensées philosophiques. Naturellement, quand on l’entend parler, on trouve chez lui une maitrise élevée et iconoclaste de sa pensée ; l’équilibre entre des maximes profondes et seulement accessibles aux initiés et des anecdotes très instructives et contextuelles, etc.….

Voilà pourquoi, beaucoup ne le comprennent pas. Seuls les patients et les sachant le saisissent aisément, et pas toujours. Cerner sa pensée ne dépend ni d’un niveau élevé de culture, ni d’une érudition particulière mais juste s’habituer à son verbe. Pas besoin de le connaitre, puisque cela n’est pas donné à tout le monde. Et c’est ce qui émane de l’opinion publique. Ses productions philosophiques sont d’une densité telle qu’il se présente comme la synthèse des grands et anciens philosophes comme Socrate et Platon, les penseurs tels que André Malraux, Alain, Lamartine et les porteurs de la pensée islamique comme Averroès (Ibnou Rouchd), Avicenne (Ibn Sina), Imam Al Khazaly ou Halladji.

Cette densité philosophique est déjà perçue à bas âge, moins de 20 ans, dans son ouvrage intitulé « ARKANOUR RAWA SIKH ABNAAIL MACHAYIKH ». Son contenu est tellement croustillant que sa valeur taquine le diamant. Il y relate l’impossibilité d’avoir l’accord unanime autour d’un sujet donné et porte sur l’histoire du vieillard en voyage avec son fils à dos d’âne.

Le vieillard monta l’âne, l’enfant marcha derrière. Arrivés à un village, ceux qui étaient sous l’arbre à palabre s’écrièrent : « Ce vieux n’a pas pitié de son fils ». Le vieil homme dit à l’enfant « Tu as entendu ? » A la sortie du village, le vieux marcha et l’enfant se mit sur l’âne. Arrivés à un autre village, les gens dirent que ce petit est mal éduqué ; il monte l’âne alors que son père marche sous ce soleil de plomb. Le vieux lui dit : « Tu as entendu ? »

Arrivés à un autre village, le vieux et son fils furent tous deux sur l’âne. Les villageois s’alarmèrent : « quel manque de pitié ! Tous deux sur l’âne, ah non !». Le vieux dit à l’enfant « Tu as entendu ? »

Arrivés au quatrième village, tous les deux marchèrent derrière l’âne, les habitants du village s’étonnèrent et dirent : « Ce vieux est fou. Pourquoi il ne monte pas l’âne ou son enfant »?

Au final, le vieux dit à son enfant. « Mon fils, voilà la vie. Personne ne peut avoir l’accord unanime de toutes les visions sur une chose donnée. Il faut tout simplement éviter les interdictions de la religion et de la loi ».

Entre les lignes de ce récit, on constate que Serigne Cheikh a très tôt taquiné le monde auguste des plus distingués philosophes avec son verbe à la fois simple et profond. Qui plus est, la personnalité philosophique de Serigne Cheikh brille dans les vers poétiques portant sur les grands penseurs que sont Socrate et Platon.

Ainsi, dit-il :

« La finalité de Socrate et ceux qui l’ont suivi n’est que perdition, l’impopularité et la mort dans la misère ».

« Egalement Platon avec ses idées, il n’a jamais été libéré et libre ni par ses analyses, ni par ses opinions. »

« Car, quiconque isole Seydina MOUHAMED (PSL) de son savoir, le résultat sera la perte et le blâme ».

« Chaque chose dont Seydina MOUHAMED (PSL) n’est pas associé, sa finalité sera un échec ».

Serigne Cheikh affirme : « MANE LAM YA OUDDA MOUHAMADDANE FY ILMYHY FAL ILMOU FIIHI KHASARATOUNE WE MALAAMOU ».

Voilà pourquoi, on peut affirmer sans exagération aucune que le style de Serigne Cheikh est unique et atypique. Il a une manière qui lui est propre, tant dans ses analyses sur les événements de l’heure que dans ses prises de position, ses intentions et ses propositions aux règlements des différents problèmes qui secouent la société sénégalaise.

La Personnalité citoyenne de Serigne Cheikh 

Qui connait Serigne Cheikh sait qu’il n’a cessé de révéler et d’affirmer sa citoyenneté de manière saine et responsable. Il a toujours montré qu’un bon citoyen doit être productif, serviable et toujours utile dans tous les domaines. Pour Serigne Cheikh, un citoyen modèle doit être un producteur avant d’être.

D’ailleurs, il l’a traduit en acte parce qu’il disposait de très vastes champs à DAKHARLAYE aux environs de NDOMOR. Avec l’avancée du phosphate, il les a abandonnés pour l’intérêt général du pays sans recevoir le moindre dédommagement. Ses champs à Boulel dans le village de Médina SY actuellement gérés par son frère Serigne Abdou Aziz SY Al Amine, produisent chaque année des tonnes d’arachides au profit des populations sénégalaises.Pendant les travaux champêtres, beaucoup de disciples ont appris et y apprennent des métiers d’agriculture et d’élevage à coté de l’école qui, elle aussi, forme des cadres arabisants et des islamologues au service du pays.

Il faut relever que Serigne Cheikh Ahmed Tidiane fut le premier a créer une coopérative agricole avec Serigne Cheikh Mbacké Gaindé Fatma avant l’indépendance du Sénégal.Son apport très signifiant à la première société de cimenterie du Sénégal, la SOCOCIM, à Rufisque est toujours magnifié. Serigne Cheikh n’a jamais utilisé le manteau de marabout avec son turban et son long chapelet. Il est resté le citoyen moderne, modèle et digne répondant tout le temps à l’appel de la cité sur le plan tant politique que religieux. Sur le plan économique, beaucoup d’hommes d’affaires du pays ont bénéficié de son soutien pour le démarrage de leurs activités.

La Personnalité Mystique de Serigne Cheikh. 

Pour attribuer à Serigne Cheikh Tidiane SY un qualificatif, on aurait dit qu’il est un « Maxime référenciel » (Al HIKMATOU AL BALIKHATOU). Il demeure un modèle à imiter tant dans sa solitude qu’en public devant des milliers de fidèles. Il suffit de prendre un exemple sur l’orientation de la première commémoration de la naissance du prophète MOUHAMED (PSL) après le décès de Serigne Mansour SY. Serigne Cheikh désigne Pape Malick SY et Serigne M’baye SY Mansour à la Zawia de Seydi El Hadji Malick SY, Serigne Maodo SY Dabakh et Serigne Abdou Aziz SY Al Amine à la mosquée de Serigne Babacar SY. Une décision qui a soulagé tout le Sénégal. Depuis lors, Serigne Cheikh n’a cessé de poser des actes qui, de plus en plus, montrent qu’il est l’homme de l’heure.

Toute la HADARA d’El Hadji Malick SY, pour ne pas dire tout le Sénégal, a vécu cet événement dans la joie, la gaieté et surtout la délivrance.Oui !Cette orientation est considérée comme un message fort adressé au peuple sénégalais tout entier. De cette initiative, Serigne Cheikh a montré aux yeux du monde que la famille d’ El Hadji Malick SY est et reste unie de son principe et son essence.Tous agissent et travaillent pour la même cause : le triomphe continuel de la vérité.

En vérité, il ressort de ce qui précède que connaitre intrinsèquement Seyid Cheikh Ahmed Tidiane SY consiste à façonner ces dix (10) traits de caractère suivants qui font sa personnalité multiple et complexe :

1 – Il est un savant ayant formé des milliers d’Oulémas sortis de son école.

2 – Il est un penseur éveillé.

3 – Il est un philosophe véhiculant des idées motrices pour mener une vie saine et positive.

4 – Il est spécialiste en politique et en géopolitique.

5 – Il est éducateur émérite.

6 – Il est un tribun hors pair.

7 – Il est le trait d’union des foyers religieux.

8 – Il est un guide maitrisant ses adeptes.

9 – Il est un éminent régulateur de la société sénégalaise.

10 – Il est le médecin des cœurs.

Malgré l’éclat de la lumière de ces dix (10) étoiles sur la personnalité du célèbre Serigne Cheikh Ahmed Tidiane SY Al Maktoum, il reste et nous reste mal connu.

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme « AL MAKTOUM ». Ma plume refuse de s’arrêter en parlant de Serigne Cheikh Tidiane SY mais tout de lui ne peut être dit quoi que tout de lui mérite d’être dit.

Que le Tout-Puissant lui accorde une très longue vie, pleine de santé pérenne. Pour lui, sa famille, pour vous chers lecteurs et pour toute l’humanité entière !

NB : Chers lecteurs, lisez le texte Arabe dans la revue AL FATIH numéro 1 de l’Institut D’El Hadji Malick SY.

MOUHAMADOU MOUSTAPHA SY MOUDIR